Table ronde sur la sécurité

À 9h30 dans l’auditorium Planethoster, retrouvez nos 3 experts en sécurité informatique : Stéphane Koch, Julien Gadanho et Ilias Kolochenko animeront une table ronde qui traitera de : la sécurité des sites web et des applications, autant un enjeux réputationnel qu’économique.

Détail de la conférence

Que ça soit les 500 millions de comptes des clients de l’Hôtel Mariott, les 380,000 données de cartes de paiements des clients de British Airways ou encore les millions de données de Ticket Fly, Qora, Facebook, et consorts, il ne se passe pas une semaine sans qu’un entreprise ait à annoncer un faille majeur dans la protection des données de ses clients. Les préjudices liés à ces pertes de données vont représenter des milliards de francs de pertes pour les entreprises concernées…

En mars 2018, le cabinet d’avocats Mossack Fonseca a annoncé qu’il mettait fin à son activité… En 2016, ce cabinet avec fait la Une de la presse mondiale avec l’affaire des « Panama Papers »: Suite à une faille de sécurité sur son site web, plus de 11,5 millions de documents, détaillant des informations sur plus de 214 000 sociétés offshore ainsi que les noms des actionnaires de ces sociétés avaient été publiés sur le Net. Aucun des employés de ce cabinet d’avocats n’avaient commis de faute professionnelle par rapport à l’exercice de leur métier de base (optimisation fiscale d’entreprises), mais cette faille de sécurité à eu raison de leur réputation et de leur entreprise. Ce cas est emblématique de la manière dont la sécurité des données peut impacter aujourd’hui sur la réputation des personnes et des entreprise, ainsi que sur la continuité de leur activité.

Au niveau européen le RGPD a défini un ensemble de pénalités financières très lourdes pour les entreprises qui ne prendrait pas la sécurité de leur données et respectivement celle de leur clients suffisamment au sérieux. Dès lors, quelles sont les bonnes pratiques, et comment réduire les risques d’une failles de sécurité majeur ? Comment communiquer l’existence d’une faille ou d’une perte de données à ses clients ?

Julien Stéphane Ilian